style

Petite histoire de dentelles noires

La dentelle noire…Symbole de sensualité et de féminité. Qui peut rester insensible à son raffinement et à son charme? Depuis ses toutes premières apparitions, au début du 16ème siècle, la dentelle nous séduit. Cette matière a transcendé les époques, les modes et est encore aujourd’hui, un incontournable pour plusieurs créateurs. Les défilés de Dolce & Gabbana automne 2014 et 2013 ainsi que Elie Saab couture printemps 2014 en témoignent bien. Suite à mes recherches, j’ai eu envie de vous concocter mon wall of fame de la dentelle noire en ordre chronologique. Toast à la dentelle noire!

#1 L’extravagante reine Elizabeth 1ère – 1588

#2 Les châles en dentelles Chantilly aussi populaires, vers la moitié du 19ème siècle, que le jeans bleu aujourd’hui.

#3 Les ombrelles de la fin du 19ème siècle.

#4 Suzy Parker dans une création de Dior en 1956.

#5 La robe Givenchy portée par Audrey Hepburn dans le film How to Steal a Million en 1966.

#6 Le défilé McQueen de printemps 2012.

#7 La robe de Tom Ford exposée à Paris l’automne dernier dans le cadre de l’exposition Little Black Dress présenté par le Mona Bismarck American Center for Art and Culture. Cette même robe également porté par notre illustre Lady Gaga.

#8 Les bijoux Montréalais This Ilk, fabriqués de dentelles recyclées.

#9 L’artiste Annie Vaught et ses paper cut grand format à l’aspect de dentelle.

#10 La bio-dentelle de Carole Collet. Complètement époustouflante et tout droit sortie d’un film de science-fiction. Ce projet de recherche d’extrême avant-garde, vise à expérimenter la possibilité d’utiliser des technologies vivantes (plantes génétiquement modifiées) dans la production textile. Dans le projet proposé, les plantes produisent de la dentelle avec leurs racines!

En ce qui concerne le look d’aujourd’hui :

Camisole: Acheté pour 4 $
Soulier: Acheté pour 25 $
Veston: Acheté pour 5 $
Sac à main: Acheté pour 4 $
Boucle d’oreilles: Acheté pour 3 $
Broche: Acheté pour 3 $
Jupe de dentelle: Acheté pour 8 $
Valeur totale de ce look: 52 $

Look photo : Bruno Berthelet

Advertisements

The boyfriend shirt

When you sneak into your boyfriend wardrobe, it can only mean two things; either you are running out of things to wear and you need to go shop or it mean it is Spring 2014 and boyfriend look is just too tempting to resist.

If you don’t have any boyfriend to steel a shirt from, just go thrift shopping and find your self a boyfriend shirt. You’ll get the same look!

In today’s look , I had fun playing with genders by mixing my very men like shirt with the most girly accessories. Find your own boyfriend look. If you can’t thrift shop a boyfriend you surely can thrift shop a boyfriend look:)

Shirt: Bought fro 6$
Belt: Bought for 2$
Lime purse: Bought for 10$
Earring: Bought for 2$
Bow bracelet: Bought for 7$
Shoes: Bought for 7 $

Total value of this look: 34$

 

Photograph: Bruno Berthelet 

Ce n’est pas moi qui l’a dit, c’est mon t-shirt!

Le t-shirt tel que l’on connait, serait un dérivé du sous-vêtement que portait la marine américaine lors de la première guerre mondial. Le Magicien d’Oz serait le premier film à utiliser le t-shirt comme outil promotionel en 1939 et Thomas Edmund Dewey en 1948 le premier candidat à la présidence américaine à y imprimer son slogan Dew it with Dewey…FYI il a perdu. Ce n’est qu’en 1950, alors que Life magazine publie en première page l’iconique photo de Marlon Brando avec son t-shirt blanc que le vêtement connait un succès mondial.

Depuis le t-shirt a été un support pour de nombreux slogans voici mon top 10.

#10 You can’t stop me de Nike, car il ne m’a couté que 4$ 🙂

#9 More issues than vogue 

#8 I wish these were brains d’une inconnue

#7 Live fast cause it won’t last de Zoe Karssen

#6 Last clean t-Shirt que Cara Delevigne porte fièrement.

#5 Ain’t Laurent without Yves du brand Reason qui offre aussi;  

#4 Go ❤  your own city

#3 No fishing no nothing de Kenzo

#2 Vote for Pedro de Napoleon Dynamite

#1 Tous les slogans de l’activiste et designer Katharine Hamnett. ; Protest and Survive, Stop and think, Clean up or die, Act local think global, 58% don’t want pershing, No more fashion victims

T-Shirt: Acheté pour 4$
Skirt: Acheté pour 6$
Broche: Acheté pour 2,50$
Boucle d’oreilles; Acheté pour 3$
Sac à main: Acheté pour 7 $
Sandale Mickeal Kors: Acheté pour 10$!!!!!!!

Coût totale de ce look: 32.50$

Look photo: Bruno Berthelet

Sauvez un vêtement!

Chères amies thrifteuses de ce monde,

Vous arrive-t-il quelquefois de trouver un vêtement et d’avoir envie de le sauver? Vous ne le trouvez pas nécessairement pratique et vous n’êtes pas certaines non plus d’avoir le courage de le porter à la lumière du jour…Pourtant vous le trouvez si beau, car quand vous le regardez le vêtement semble avoir une merveilleuse histoire à vous raconter.

Je ne parle pas du genre d’histoire comme:

J’ai été fait au Bangladesh par des enfants. On m’a acheté pour presque rien et j’ai été porté à quelques reprises. Ensuite, j’ai été mis en boule et oublié. Jusqu’à ce qu’un printemps on me trouve, jette dans un sac et donne à un organisme de charité. C’est à ce moment que j’ai été accroché sur un cintre pour la première fois de ma vie. J’ai attendu pendant des semaines que quelqu’un daigne me racheter, pour finalement ne jamais être racheté et finir dans un dépotoir.

Je parle d’une histoire plus du genre:

J’ai été fabriqué au Canada dans les années 50 par des mains fines et expérimentées. La jeune demoiselle qui m’a acheté, a économiser pendant des semaines pour que je sois sienne. Ensemble, nous avons partagé, son premier rendez-vous avec l’homme de sa vie, nous avons vécu tempête et journée ensoleillée. Combien de fois l’ai-je accompagné lors d’événements mondains ? Chaque été, j’étais doucement plié et entreposé, jusqu’à l’automne. Ma doublure s’est décousue à quatre reprises et chaque fois j’ai été réparé. Un jour, ma jeune demoiselle a vieillie puis elle est morte. On m’a donné à un organisme de charité et j’ai été accroché parmi plein d’autres vêtements. J’attends la demoiselle qui sera charmée par l’histoire que j’ai à raconter.

Vous avez sans doute deviné que c’est ce qui m’est arrivé lorsque j’ai mis la main sur ce petit pardessus d’automne ou de printemps. Il n’est pas pratique, il ne s’ouvre pas jusqu’en bas, il est très grand et lorsque je le porte je me sens comme quelqu’un qui a manqué d’attention. Mais je ne pouvais le laisser là seul et sans amour.

Il est maintenant mien et il subira bientôt une petite transformation signée Thrift Outfit…À suivre…

 

Pardessus: Acheté pour 7$ au Village des Valeurs
Chemise: Acheté pour 7$ au Village des Valeurs
Gant: Acheté pour 5$ au marché St-Michel
Sac à main: Acheté pour 4$ au Village des Valeurs
Soulier de course: Acheté pour 6$ au Village des Valeurs
Gant: Acheté pour 3$ au marché St-Michel

Valeur totale du look: 32$

Look photo : Bruno Berthelet

Juste le bon dosage

La semaine passée, circulait sur Facebook un billet avec de vieilles photos noir et blanc. Toutes ces photos regroupaient des personnes, qui ont su, à parfaite dose, marier, l’oser à l’élégance, et le cool avec la classe. À mon tour, j’ai eu envie de concocter mon propre dosage de ses quatre éléments. Voici le résultat…à votre tour d’essayer ^_^

Robe chemisier: 7 $
Ceinture: 5 $
Sac à main: 5 $
Soulier: 7 $
Gant: 10$
Boucle d’oreilles: 1 $
Valeur totale de ce look: 35 $

Look photo : Bruno Berthelet

Would you dare white head to toe?

Total value of this look : 33$

I am not the type of girl that can wear white without having it stained after 5 minutes with Cola, spaghetti sauce, subway dirt or any other undesirables. My question is, who is that type of girl? I don’t know any! Do you? So please, just dare to wear white, head to toe without any fear! In today’s look that is what my expression mean: I wear white, I look fantastic, and fuck yeah it will be stained by the end of the day.

Spring after spring white come back and this spring is not left aside. Calvin Klein collection, 3.1 Phillip Lim, Derek Lam and the unforgettable collection of Prabal Gurung are there to remind us that white is not going out of style yet. If you dare white head to toe for the first time, just play it easy. White jeans paired with one of those nice white knit sweater and you will have the perfect spring look. The spanish brand Sita Murt do it beautifully.

By the way, thank you to the type of girl that can wear white without having it stained. Because of you I found a spotless pair of white high waist Calvin Klein jeans for 10$…

Fashion soldier

The military look…just a trend or a classic? Are we never going to be tired of it? It seems, it will never run out of style. This season again many designers felt inspired by army tones, details and cuts. Looks that are going to war? Certainly not, but for sure looks that are kicking ass.

Whether it is  in a very glamor way  in Valentino’s couture show, or in a more chic prêt à porter look for Paul & Joe. Structured & trimmed with fur at Fendi’s or in a casual boyfriend look at Alessandro Dell’Acqua.  Aren’t we just loving army inspired looks?

No one can talk about military trend with out going on & on about Balmain Fall 14 show. Lovers of cargo pockets you are served, safari leather jacket with jumbo cargo pocket, leather skirt, khaki leather blazer, cargo leather one piece. Cargo, cargo, cargo, leather, leather, leather…Looks that are just to die for!

Before you go crazy and start looking for the perfect leather pant and/or blazer to get the Fall 14 Balmain attitude. Let me be a fashion soldier for a sec. Anyone heard of Hazaribagh in Bangladesh? With more then 200 leather tanneries this 200 000 populated slum just been rated in the top five most toxic place on earth.  The leather tanneries of Hazaribagh evacuate 22,000 cubic meters of untreated liquid toxic waste daily into the Buriganga river to keep up with a demand always going-up from westerns countries looking for luxury leather goods at a cheap price. Making research, I have discovered this amazing Montreal based photographer Daniel Lanteigne . Just click on this link, his project Colors of Water is breathtaking and so very colorful in quite a chocking way. If you are wondering to know how hell looks like, Hazaribagh might be a pretty close picture.

I am not saying don’t buy leather anymore. I love leather! All I am saying is, if you have any leather goods to buy this season, just try to find it second hand. If you don’t find anything thrift that please your eyes, embrace the military trend and be a fashion soldier by avoiding buying leather goods from Bangladesh.

Sweater : Bought for 8$
Leather pant : Bought for 8$
Sunglasses : Bought for 3$
Clutch : Bought for 5$
Necklace : Bought for 5$
Earring : Bought for 3$
Shoes : Bought for 15$
Gloves : Bought for 7$

Total value of this look : 54$

Look photo : Bruno Berthelet

Look à saveur Lacoste

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai l’impression que lorsqu’on magasine seconde-main, on le fait un peu de façon compétitive. On veut trouver l’item qui vaut cher et que l’on payera pour le dixième du prix. Ne serait-ce qu’uniquement pour le plaisir de se faire complimenter et répondre d’un remerciement tout en révélant le prix et l’endroit de l’achat.

Aujourd’hui je vais me gâter de ce petit plaisir de la vie en vous révélant que ce que je porte, ce n’est, non pas une, mais deux chemises Lacoste. Quelles sont les chances de trouver en deux exemplaires, le même modèle, la même grandeur, mais de couleurs différentes? Je dirais très faible. Le pris 7$ chacune!

Alors juste pour le plaisir, parlons Lacoste. La marque a été fondée en France au début des années 30 par deux acolytes. Acolyte #1 : André Gillier, qui n’est rien de moins que le créateur du polo et de la maille qui le constitue. Il est également un précurseur dans différents domaines, notamment dans ses politiques salariales et fut le premier à instaurer le congé payé. Acolyte #2 : Renée Lacoste, célèbre joueur de tennis, il fut surnommé : le crocodile par la presse américaine à cause de sa ténacité sur un court de tennis à ne jamais lâcher sa proie. Le crocodile, deviendra le symbole de la marque et Lacoste sera la première marque de sport à afficher son logo à l’extérieur du vêtement. Renée Lacoste maria plus tard une championne de golf, ce qui explique peut-être le succès du polo Lacoste dans ce sport.

Je vous laisse sur le défilé Automne 2014 de la marque et si le cœur vous en dit visionnez ce petit vidéo représentant le fantasme de la marque, de ce qui pourrait être le polo Lacoste du futur.

Lunette de soleil : Acheté pour 3 $
Shoes : Acheté pour 6 $
Jeans lilas : 7 $
Bracelet : 2 $
Boucle d’oreilles : 2 $
Sac à main : Acheté pour 5 $
Chemises : Acheté pour 7 $

Valeur totale de ce look : 33 $

Look photo Bruno Berthelet

Chunky knits + midi skirt = today’s look

Chunky knits + midi skirts = Today’s look

If you imagine chunky knits in your head, to what level do you get? I thought today’s look sweater, was pretty chunky. But there might be chunkier right?

In life, it appears that there are always people to push things further & bring it to another level. In regards to knit chunkiness, to what level can it get?

As I was researching I fell on few interesting things.

First, anyone heard of arm knitting? As silly as it sound it is the right direction for chunkiness. Either for big scarf or for interior design stuff, arm knitting gives fantastic result!

Wait there is chunkier.

Artist Laura Elizabeth Davis, with her knitting skills has been designing one of Diesel concept store window a couple years ago. My saying is, if you got to be two, to be able to knit, girl you are in for a chunky project.

Wait there is chunkier

Ok just fell in love yesterday, with this Germain artist, Bauke Knottnerus.  With his modern twist to knit, he has been redefining boundaries of knits chunkiness. His project, Phat knit, is a series of giant thread, knit together to create interior products. If you don’t have enough of the pictures I just linked, go see this video it’s flabbergasting!

The twist this season with your chunky knits is to where them with a midi length skirt. Not too long, not to short, just few inches bellow knee. Last week I was talking about wearing your long sweater as a dress. Not ready for it yet? Just pair it with the midi length skirt. PreenMickeal KorsHugo Boss &Oscar de la Renta are on it, have a look!

Sweater : Bought for 6 $
Skirt : Bought for 6 $
Hat : Bought for 2 $
Clutch : Bought for 5 $
Brooch : Bought for 3 $
Shoes : Bought for 15 $

Total value of this look : 37$

Look photo Bruno Berthelet

To smize

En créant ce blogue, je voulais promouvoir le vêtement usagé. Alors que l’industrie de la mode est au troisième rang des plus polluantes sur notre planète, je trouve que consommer des produits de seconde main constitue un doux compromis entre mes pulsions de fashionista et ma volonté d’être une consommatrice avertie. Toutes les étapes de création dans l’élaboration de ce blogue m’ont séduite. Du magasinage à la création des looks en passant par la photographie. Une seule partie m’insécurisait : être le modèle. J’ai donc visionné plusieurs vidéos sur You Tube de mannequins qui révèlent leurs petits trucs. Je partage avec vous une vidéo de Tyra Banks qui mentionne que le secret est de sourire avec les yeux. Je la cite : « smile with your eyes ». J’ai été très amusée de découvrir que celle-ci à même honoré cette action d’un verbe : « To smize ». Bien que j’ai beaucoup rit de la chose, croyez le ou non, je me suis retrouvée devant mon miroir à pratiquer mes «smizes». Je crois que sur la photographie du look d’aujourd’hui j’y arrive presque.

Bon! Parlons vêtements. Ce look est l’agréable rencontre entre le féminin et le masculin. Un côté cocooning tout en étant habillé, qui rappelle la collection automne 2013 de Louis Vuitton. De la broderie, des petites fleurs, de la dentelle mais des coupes bien structurées et un pantalon tailleur qui vole la vedette. Mon inspiration, Marlène Dietrich! Ce look me rappelle également la collection Printemps 2012 de Ralph Lauren que j’avais adoré, aussi inspirée de la fin des années 20.

Finalement, si vous êtes aussi fébrile que moi dans le projet pantalon tailleur je vous invite à fureter sur le site de la collection Resort 2014 de Chloé, un pur délice.

Chapeaux vintage : Acheté pour 10 $
Ceinture : Acheté pour 2 $
Débardeur : Acheté pour 5 $
Blouse : Acheté pour 5 $
Pantalon tailleur: Acheté pour 8 $
Soulier : Acheté pour 4 $
Boite décoration : Acheté pour 5 $

Prix total de ce look : 39 $

Look photo Bruno Berthelet

Up-cycled wedding dress? Why not!

First let’s talk about the skirt which originally was this, oh god so awful wedding dress I have found at Renaissance.There was fluffy sleeves & a very uncomfortable high neck, all made of organza. For those who don’t know what organza is or feel like, well let’s just say, not a suitable fabric for sleeves or high neck. That being said, the embroidery pattern on that organza was really beautiful & inspiring. With that crinoline trend going on & all this enthusiasm around skirts in catwalks, I just took my scissor & turn that dress into a skirt. If you have not seen Rochas spring 14 collection yet please just do it at this very second & you will understand my buzz. Pastel, crinoline, romance & oups, mix with just a little tint of sport spirit. Just beautiful! I would also like to share with you my true inspiration for this look, from Adam Lippes spring 14. Mmmm one more thing, are you ready for my velcro running shoes? You don’t buy the dressy skirt mix with the training shoes yet… Go see Chanel Spring 14 couture show.

Uvex goggles : Cost 10 $
Bling earring : Cost 3$
Clutch : Cost 5 $
Skirt : Cost 15$
Velcro running shoes : Cost 6$
Silk scarf : Cost 4$

Total value : 53$

Look photo Bruno Berthelet